Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Spécial Défense

Travaux chinois sur un récif des Spratleys

21 Novembre 2014 , Rédigé par Spécial Défense Publié dans #Chine, #Diplomatie

WASHINGTON (Reuters) - Des images satellite montrent que la Chine est en train de mener des travaux sur un récif des îles Spratleys, en mer de Chine méridionale, peut-être pour y construire une piste d'aviation, rapporte vendredi le groupe d'information IHS Jane's, spécialisé dans les affaires de défense.

L'archipel des Spratleys, qui recèlerait d'importantes réserves d'hydrocarbures, est revendiqué par la Chine, Taiwan, la Malaisie, les Philippines, le Viêtnam et le sultanat de Brunei.

IHS Jane's précise que les Chinois mènent des travaux sur le Fiery Cross Reef afin d'en faire une île artificielle d'au moins trois kilomètres de long et 200 à 300 mètres de large, "assez pour construire une piste d'aviation et une aire de stationnement" pour les appareils.

Un port est également en cours de construction dans l'est du récif, "qui devrait être assez grand pour accueillir des pétroliers et des navires de guerre".

Ce chantier est le quatrième ouvert par la Chine dans les Spratleys depuis un an ou un an et demi, et le plus important, poursuit IHS Jane's.

Les images satellite ont été prises entre le 8 août et le 14 novembre.

Jusqu'ici, la seule partie habitable de Fiery Cross Reef était une plate-forme bétonnée construite par la marine de guerre chinoise. Cette structure abritait une garnison de l'Armée populaire de libération.

Pékin a rejeté les pressants appels des Etats-Unis à suspendre toute activité dans cette zone afin de faire baisser la tension.

Taiwan, pour sa part, a dit le mois dernier envisager d'envoyer de façon permanente des navires de guerre dans une île de l'archipel.

Partager cet article

Commenter cet article