Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Spécial Défense

Pakistan et Afghanistan s'engagent à renforcer leurs relations

15 Novembre 2014 , Rédigé par Spécial Défense Publié dans #Pakistan, #Afghanistan

ISLAMABAD (Reuters) - Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, et le nouveau président afghan Ashraf Ghani, soucieux de surmonter des années de méfiance bilatérale, se sont engagés samedi à renforcer leurs relations dans les domaines de la sécurité et du commerce.

"En trois jours, nous avons surmonté 13 années d'obstacle. Nous ne permettrons pas que le passé détruise l'avenir", a affirmé le président afghan au terme de sa première visite d'Etat au Pakistan, moins de deux mois après son investiture.

L'Afghanistan et le Pakistan se sont mutuellement accusés de déstabilisation. Les deux voisins se sont reprochés d'abriter sur leur territoire les insurgés taliban, qui opèrent de part et d'autre de la frontière.

Sous la présidence d'Hamid Karzaï, Kaboul a fréquemment dénoncé les liens entre le renseignement militaire pakistanais et les taliban et le réseau Haqqani, un autre groupe insurgé.

Islamabad reproche de son côté à l'Afghanistan d'héberger sur son territoire le mollah Fazlullah, l'un des chefs du Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), le mouvement des taliban pakistanais.

Mais lors de leur conférence de presse commune, le chef du gouvernement pakistanais et son hôte afghan ont rivalisé d'amabilités, illustrant leur volonté de relancer les relations bilatérales.

Sharif, qui a donné du "mon cher frère" à Ghani, a annoncé la signature d'accords visant à améliorer les infrastructures routières et ferroviaires qui relient les deux pays, à accroître les échanges commerciaux et à explorer les voies d'une coopération en matière de défense, de surveillance de la frontière et d'énergie.

"Notre sécurité et notre prospérité future demeurent liées", a-t-il dit, réaffirmant "le soutien du Pakistan au processus de réconciliation interne en Afghanistan que le nouveau gouvernement a initié".

Selon des diplomates, un rétablissement de la confiance et une coopération sécuritaire accrue entre les deux pays sont une composante essentielle de la lutte contre les taliban.

Partager cet article

Commenter cet article