Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Spécial Défense

L'armée soudanaise aurait intimidé les témoins d'un viol collectif commis par des soldats sur 200 femmes d'un village du Darfour du Sud en octobre dernier. Selon un rapport interne des Nations unies, les casques bleus de la mission ONU-UA au Darfour n'ont pas pu enquêter dans de bonnes conditions sur ces accusations de viol collectif. La Minuad note une ambiance de peur et de silence.

13 Novembre 2014 , Rédigé par Spécial Défense Publié dans #Soudan, #ONU, #Scandale

Partager cet article

Commenter cet article